Amy Winehouse

le

32d19e73387edc615a33035d7868e871_large

Icône mondiale, des années 2000, dans le monde de la pop et du jazz. Amy Winehouse, attire les foules par sa voix, et son look inspiré. Énorme succès planétaire, grâce à son 2ème album, Back To Black. Auto-compositeur interprète, entourée aussi par le célèbre Mark Ronson, qu’on connait tous aujourd’hui. La jeune Amy promet un bel avenir, même si autour d’elle tout n’est pas rose : toxicomanie, anorexie, qui engendra comme on le sait tous, son départ, bien trop tôt, le 23 Juillet 2011.

« Ce soir, je bois un verre entre Amy » 23 Juillet 2011
(mon statut Facebook ce jour là)

Comme un hommage sur Facebook ce soir là, Amy est partie.
Et c’est quelques années plus tard, qu’elle me convaincra réellement avec son album Back To Black.
Quelques années plus tard, que je découvre autre chose que les titres Rehab et You Know I’m No Good.
Un certain live à la BBC de Londres, pour être transporté par cette icône.
Il est vrai qu’elle est moins sublime que Marilyn Monroe, mais pour moi, elle fait partie des star qu’on idole.
Des phrasés osés, drôles et sexy : drogues, alcools, relations amoureuses, l’amour, la séparation, notre place dans la socièté, etc…
04cd9ddda2a3b597cbae66c8ccda8216

Puis un look sexy.
Une femme fascinante, des tatouages sur tout le corps, un chignon relevé, digne d’une pin-up des années sixties, un eye-liner plus que soutenu, une diva amincie certes, mais punk et rock à souhait !
Bien que réservée sur scène, elle dégage quelque chose.
Quelque chose de profond, un sentiment d’une personne désabusée, perdue, instable, mais passionnée.
Grosse tournée pendant ses débuts, puis 2008-2009, à la manière d’un Pete Doherty, ou plus récemment d’une Lana Del Rey, quelques dates s’annulent : problèmes de santé et d’alcoolémie.

Celle pour qui le secret n’est plus, cette dépendance lui coutera la vie.

Reste la musique, chose qu’elle maniait à perfection, se hissant parmi les Lauryn Hill, Alicia Keys, et autres Beyoncé.
Celle qu’on comparera aux plus grandes de ce monde, Ella Fitzgerald ou encore Nina Simone.
Celle qui marquera nos années et reste indétrônable sur le sujet.
Une icône qui fascine encore aujourd’hui, certes pas un modèle, mais une âme tourmentée, aimée et adulée, qu’on respectera pour son talent, et sa personnalité.


Back To Black

amy-winehouse-back-to-black
Back To Black (2007)

 

DSCN8448 DSCN8456 DSCN8455

 

Cet album qui restera comme un mythe.
Véritable succès de la demoiselle, succès mérité, qui ne pouvait qu’être dans ma cédéthéque.
Comme un hommage, une révélation, pour cette femme et sa soul quasi innée.
Son franc parlé, son côté r’n’b, et sa voix me convaincront toujours.
Indétrônable, indémodable Amy.

Jazz moderne, soul planante enivrante et dansante.
Comme dans une soirée avec Gatsby Le Magnifique, à siroter des martinis, en gloussant à gorge déployée.
A regarder du coin de l’œil, la brune et son incroyable chignon, se déambuler sur ses propres sons.
Se délecter de la fête autour d’un bon vin, d’une musique qui transpire la débauche et le bonheur.
Mélange pop/jazz et r’nb, la plus rock des divas se jouera à jamais, dans nos cœurs et sur nos platines.

 

 

 

 


 

Frank (2003)

Back To Black (2006)

Lioness : Hidden Treasures (2011)

 


48048000c12649012de7ed3930f14585
Son site

 

Publicités

3 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s