Scarecrow / The Last

le

Originaire de Toulouse, la formation Scarecrow vous emmène dans la chaleur du sud de la France mélangée à la moiteur de la Louisiane, pour un mélange hip-hop et blues.

Des samples anciens rythmés aux sonorités percutantes urbaines, donne un son novateur et excitant pour les amateurs du flow hip-hop variant langue maternelle française et culture américaine. A l’âme du blues, du scratch et du hip-hop, une passion commune la musique et l’art de créer un genre fédérateur de bonnes ondes.

Dans les tours bus depuis plus de six ans, après quelques E.P., le premier en 2011, le dernier en 2014 (4 au total),  puis un album en 2013 « Devil & Crossroads » et un autre sortie l’an dernier « The Last », Scarecrow sillonne la France à dos de son épouvantail-orchestre avec son dernier album « The Last » comme étendard.

14 titres transpirants entre scratch beat-box, hymne blues-country et flow hip-hop franco-anglais, on bouge les petons sur « To The Beat », même idée sur « Da Black Cat Bone », « Suitcase Blues » lancine sa basse sur un blues des plus mélancolique, quand au single « Shake It » comme son nom l’indique il « shake » bien dans la dernière minute, même si l’ambiance se veut plus dark.
En véritable symbole du groupe, le rap français montre ses plus belles dents sur les titre « Tu peux, pas », et « L’importuné » sorte de défi aux autres MC. Une belle continuité, comme une sorte duel western avec ses slides de guitares parfaites et la voix blues qui se mêle au rap, Scarecrow enfiles ses bottes de paille pour avancer sur les terres d’une Amérique sombre, mélancolique mais aussi pleine de bon sens dans ses textes, dans la voix et dans la construction de ses titres, les 4 compères se complètes dans leur style et chacun apporte à leur façon son talent musical, que ce soit dans la voix, la musique, l’image du groupe et sa construction musicale.

Les hommes de pailles sont parmi nous et il était grand temps que l’on s’en approche…

Un de leur dernier titre, qui se veut plus hip-hop avec en fond une musicalité lancinante (extrait de leur dernier album « The Last », 2016) :

Bonne écoute !

Album « The Last’ (2016)

E.P. Left Behind (2015)

E.P.  The Well (2014)

 

Album « Devil & Crossroads » (2013)

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s