Tony Allen / The Source

le

Chaque mois retrouvez notre sélection d’albums coups de cœur à écouter :

TONY ALLEN
THE SOURCE
sortie le 08 Septembre 2017Tony-Allen-The-Source-1200x1200

?????


*Moody Blues
*Cruising
* Tony’s Blues
* Wolf Eats Wolf
* Cool Cats
* Push And Pull
* Life Is Beautiful


 

Le batteur Tony Allen s’entoure de quelques jazzmens français pour un nouvel et douzième album (oui monsieur !) entièrement « jazz américain », comme un retour aux sources du Jazz !

Co-inventeur de l’afro beat et du haut des ses 77 ans, Tony Allen rythme ce 11 titres dans un peu plus d’une heure de musique instrumentale jazz, soul et blues.

Entièrement enregistré en analogique (type d’enregistrement sur bandes magnétiques, d’un appareil de jonction vers celui d’enregistrement : micro placé devant les hauts parleurs du studio…
Cet album transpire le jazz moderne rendant hommage à celui de l’Amérique. Le tout orchestré par deux renommés du jazz français : Vincent Taurelle (claviériste)  et Bertrand Freselle, les deux contributeurs à cet album qui ont poussé Mr Allen à forger cet album.
Un album avec de nombreux musiciens connus et reconnus dans le monde du jazz : l’excellent saxophoniste Yann Jankielewicz qui colle parfaitement son instrument à la batterie de Allen,  mais aussi le tromboniste Daniel Zimmerman, le saxophoniste Rémi Sciuto, le contrebassiste Mathias Allamane, le trompettiste Nicolas Giraud et le claviériste Vincent Taurelle.
Placé au centre des titres, Allen manit le rythme entouré de sa cour orchestrale et nous raconte avec brio ses traversées de crooner qu’elles soient douces, ou mouvementées sur de longues mélodies prodigieuses et complètes.

On ressent les sonorités africaines, le diable au corps, l’arrangement et l’écriture des morceaux dans un style jazz parfois groovy, parfois sombre, bercé par toutes ses influences (Evans, Mingus, Ellington…),  comme un échange entre tous ces musiciens qui l’accompagnent.
The Source se révèle comme un hommage aux multiples langages de la musique jazz des années 60 en la modernisant et en la réinventant à sa manière.
C’est bien entouré qu’ils subliment ensemble le style jazz fusion, les racines mêmes du jazz.

On vibre, on tremble quand les instruments à vents rentrent dans l’arène, on vit le rythme mené à  la baguette par Allen, on hoche la tête pour ressentir les bienfaits de la musique funky du jazz et du blues. Un plaisir immense par cette musique qui apaise, qui enivre, intemporelle et immortelle.

Le chemin de l’artiste fut grand et beau, et avec cet opus il sublime et s’approprie les bienfaisances et effluves du genre. Un sacré parcours et en se ré-inventant, sans à prouver quoique ce soit, on découvre un artiste qui aspire à se pencher un peu plus sur son immense carrière.

Merci encore une fois à Xavier ChezLePrêtre de chez attitude-net.com pour sa découverte et sa confiance !

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s