Ben Mazué / La Femme Idéale

le

Chaque mois retrouvez notre sélection d’albums coups de cœur à écouter :

BEN MAZUE
LA FEMME IDEALE
sortie le 15Septembre 2017COVER-HD-RVB-c-Martin-LAGARDERE-e1498663691203

?????


*J’arrive
*10 ans de nous
*La mer est calme
*Quand je vois cette image
*Elodie
*J’attends
*Dans le mille
*Nous deux contre le reste du monde

 

 

Ben Mazué met les femmes en musique dans son troisième album, La Femme Idéale.

Guerrières du quotidien, femmes d’aujourd’hui, héroïnes au jour le jour, Ben Mazué sublime nos moitiés dans 12 titres qui aspirent à la nostalgie des premières fois, l’amour et le temps qui passe.

Dans le titre « La femme idéale », il met en valeur la journée d’une d’entre elles, leur vie de femme seule, celles qui luttent pour survivre entre boulot, vie parentale et vie amoureuse.
Sur « 10 ans de nous », il tourne les pages de son album photo, devant nos yeux les clichés d’une rencontre, d’une histoire d’amour de 10 ans passant au ralenti sur ce beau morceau.
« Quand je vois cette image », nous replonge dans ce même album photo, la nostalgie du temps passé, les souvenirs ancrés dans nos têtes qui se ravivent en regardant ces photos. « La mer est calme », nous emmène sur les flots d’une histoire d’amour, un coup de foudre peut être, qu’il soit en plein cœur ou en pleine face, une accalmie avant la tempête qui emporte tout.
« J’attends », tangue sur la même longueur d’onde, celle qui nous fait vaciller dans le monde adulte, l’espoir, l’ambition, la passion du couple qui oscille sur la même corde, qui vieillit, qui attend l’age de raison.
« Nous deux contre le reste du monde » clôture cette belle déclaration en 12 titres, avec pour but principal l’amour plus fort que tout.

Une ode aux femmes, à sa beauté, à son esprit combattant, à sa vaillance, ses coups de gueules, ses coups de blues, sa vie qu’elle partage en deux, pour elle, pour lui.

Sans prise de bec, Ben Mazué écrit, apporte le bonheur en déclarant sa flamme à sa douce et à celles du monde entier.
Un tantinet nostalgique, regardant son passé avec envie et l’avenir avec appréhension. Le temps n’est pas éternel, les souvenirs tiennent aux cœurs et à l’âme, ceux qu’on créent sont souvent à deux, et la vie qui passe et celle qui nous attend se consomme comme elle se consume vite, trop vite….
On y voit des enfants dans le jardin, on se rappelle des premières fois avec sa moitié, de l’adolescence à la vie d’adulte.

Constaté qu’il est admiratif de celles qui se battent dans un monde d’homme avec ferveur, c’est avec le cœur et la tête pleine de bienveillance, de candeur, de respect et de pudeur qu’il parle aux femmes de manière la plus belle qu’il soit : en musique, avec le cœur, avec ses mots en leur rendant grâce avec classe.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s