L’impératrice / Matahari

Chaque mois retrouvez notre sélection d’albums coups de cœur à écouter :

L’IMPERATRICE
MATAHARI
sortie le 2 Mars 201828576605_1847982641881284_753628219590220491_n


*Erreur 404TITRES CONSEILLES
*Matahari
*Paris
*Vacances
*Dreaming Of You
*Ma Starlight
*Entre-deux

 

 

 

Gloire à l’Impératrice, l’album tant attendu, et qui s’est laissé dompter depuis quelques mois sur la toile, entre singles et clips colorés loufoques, fait son entrée ce mois ci.
La princesse Flore et ses disciples, portent à merveille le projet de notre Impératrice préférée. Sur un album doté de 11 titres aux allures disco-funk vintage, l’équipe au grand complet ,sous le label microqlima (Isaac Delusion, Fishbach, Pépite) , joue des coudes et des accords dans ce premier album rétro-tropical !

Difficile d’accéder au trône des charts, dans ce monde de numérique, où le streaming se taille une belle part du gâteau musical, où le rap, la variété et la pop se hissent tout en haut, les conquistadors de la french wave, qui caressent de leurs mains les guitares et synthés du futur, font doucement leur entrée dans le top 50, en ce mois de Mars.
L’impératrice, reine mère d’une planète qui serait restée bloquée dans les années 80, s’adonne à des sons vintages, dansant, funky et forcément spatiaux.

« Erreur 404 » et encore plus le titre « Matahari » en sont l’exemple, ces deux titres dévoilés comme single ont fait sensation.
Avec leurs clips forcément décalés, martiens et sous forme de comics des 50’s.
Retour vers le futur… ou vers le passé :

« Paris » apporte beaucoup de chaleur dans ce refrain percutant, grâce a son funk en ligne de fond et qui fait toujours son petit effet.
Sur le titre « Vacances », je pense un peu au groupe « The Pirouettes » (découvert sur le site également). Le langoureux « Dreaming Of You » en duo avec les voisins d’Isaac Delusion, marque une pause, un titre à la hauteur des deux groupes, les princes de l’électro rencontrent sa majesté.
« Masques », « Balade fantôme », et « Entre Deux » se dévoilent. C’est sulfureux, sensuel, en quête d’amour et de sens pour notre souveraine qui sait ce qu’elle veut !
Je pense parfois aux Daft Punk, du moins sur le titre « Ma Starlight » avec cette intro cosmique, et ce groove qui perdure. Ses chœurs, ses percus sauvages et lunaires.

Une invasion imminente, L’impératrice s’invite dans ton salon et dans tes oreilles, s’installe gentiment et t’emmène sur son territoire.
Entourée par sa garde masculine, une garde qui sait se mettre en avant et qui donne du cœur, du charme et du bien être. C’est la tête dans les étoiles, les pieds sur les nuages, perché tout en haut, au dessus des titres qui inondent les ondes, non loin d’une  galaxie lointaine (très lointaine) où l’on implore la funk, le disco, les nappes vaporeuses, les mélodies interstellaires, qu’ils gardent leur empire pour les êtres du côtés pur de la force. Les terriens qui se prosternent devant la musique de demain.
Longue vie à l’Impératrice.

Bonne écoute !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :